• Fastfoot

FC Besa: un début de championnat décevant


Philippe Ferreira (en noir) à fait ses débuts sous le maillot du FC Besa

Le début de saison de Besa est clairement en deçà des attentes. Après sept rondes de championnat, les Albano-Biennois comptabilisent uniquement huit points. Sèchement battus samedi dernier à Aarberg (3-0), ils occupent la huitième place du classement à seulement deux unités du premier relégable, le FC Breitenrain. Face à l’escouade seelandaise, ils se sont pourtant fait les auteurs d’une bonne performance. Supérieurs dans la «jouerie», ils ont été dominateurs et se sont crées de nombreuses occasions de but. Hélas, sans réussite.


La première de Philippe Ferreira sous ses nouvelles couleurs


Le match contre Aarberg a été l’occasion de voir évoluer la nouvelle recrue de Besa, Philippe Ferreira, ancien joueur d’Aurore et Azzurri. Très remuant sur son aile, il a eu un réel impact sur le jeu de son équipe. Il a même été tout proche d’inscrire un premier but lorsque sa déviation, sur un rebond offert par le portier adverse, s’est écrasée sur le poteau (82e). «Je suis super content d’avoir pu rejouer un match entier», lance Ferreira, qui a dû soigner des problèmes au dos et à la cheville ces derniers mois. «J’ai eu énormément de plaisir et j’espère pouvoir continuer sur cette lancée.» L’intégration de l’ailier dans le dispositif mis en place par Albertoz Murtaj semble se faire sans difficultés. «J’ai été très bien accueilli et je me sens vraiment bien dans l’équipe. Cela va m’aider à emmagasiner de la confiance». Plus en odeur de sainteté du côté d’Azzurri, son départ était inévitable. «C’est vrai que je n’étais plus une option», dit-il. «Je l’ai surtout compris lors du match contre Develier. Alors que deux ailiers étaient absents, je m’attendais à jouer. Mais j’ai été remplaçant comme d’habitude et je ne n’ai même pas eu quelques minutes de jeu.» Et de poursuivre: «Après ce match Albertoz Murtaj est venu me voir et j’ai accepté de rejoindre Besa. Je ne regrette pas du tout ma décision. Je suis à nouveau super motivé et j’ai envie de prouver que je suis un bon joueur.»


Malgré cette entame de championnat difficile et ce nouvel échec face à Aarberg, le coach albano-biennois reste confiant. « Les ballons vont bien finir par rentrer», espère-t-il. Afin de pallier ce cruel manque d’efficacité, le club a également recruté l’attaquant Adem Demiri, en provenance de Prishtina Berne.

26 vues

Inscrivez-vous a notre Newsletter!

  • Blanc Icône Instagram
  • White Facebook Icon

© 2019 fastfoot.ch